Le jeudi matin à la bibliothèque Europe de Colmar, je retrouve une vingtaine de personnes qui participe à un atelier d’écriture organisé par les travailleurs sociaux du Conseil Général. La semaine dernière, nous avons joué avec les propositions d’écriture sur le thème de la paix. Certains textes ont été lus lors de la marche pour la paix du 2 février.

En exemple, ce petit texte de Grégory :

« Ah ! si je pouvais couper les pieds de la guerre… Je me spécialiserais comme bourreau de la paix… Couper et estourbir la trivialité, l’effacer de la surface de la terre. Et, après l’avoir éradiquée, m’asseoir à l’ombre de mon billot, déposer les armes et voir s’accomplir l’œuvre de ma terreur fleurir sur les copeaux… »

Et cet acrostiche de Jean-Claude :

 » Un jour, j’ai assisté à un Petit envol de colombes. Il m’a inspiré pour créer un Poème qui peut-être sera transmis à d’autres Pour qu’ils puissent vivre dans La société en toute Paix et sérénité. »

 

Merci à tous ceux qui ont participé ! Je laisse le dernier mot à Christèle : « C’est ça la paix : ensemble, avancer ! »