juin 2008

Archive mensuelle

Hier, j’ai vu venir l’autrement

Créé par le 20 juin 2008 | Dans : infos generales

Une scène de théâtre. Ils sont quinze. Plus beaux les uns que les autres dans leur chemise blanche, ou bleue, ou peu importe. Quinze personnes assises sous les projecteurs. Belle émotion de les voir là. La salle est pleine, silencieuse, à l’écoute, prête pour le partage. Pendant près d’une heure, les quinze lecteurs se partagent la scène. Les mots s’enchaînent, les textes se sourient, les mains jouent avec les feuillets, les déplacements sont naturels. Pour en arriver là, ils ont travaillé et ils se sont donnés. Eux-mêmes. Ils n’ont pas joué de rôle, ils n’étaient pas des personnages. Ils étaient eux, chacun, tous, portés par le groupe. Un groupe comme ça, on n’en voit pas souvent.

Ce spectacle, c’était un moment magnifique. Pour eux, pour les spectateurs, pour ceux qui ont suivi le projet. Et pour moi. De voir ces textes, écrits en ateliers, à partir de mes propositions, se retrouver là, droits, lancés au public, ça fait quelque chose de très fort. Alors merci à tous, non, pas à tous, à chacun. Merci à Dalila, à Dominique, à Christian, à Christiane, à Grégory, à Jean-Claude, à Paulette, à Odile, à Marie-Véronique, à Corinne, à Patrick, à Marie, à Ciro, à Karim, à Nadia. Merci à Patrice pour son travail de mise en scène, mise en espace, mise en voix. Merci à Christiane et Catherine d’avoir initié ce projet. Merci à Christèle de nous avoir accompagnés. Merci à Mireille pour les roses… J’ai l’impression d’être aux Césars. J’arrête là. Mais c’est pas pour ça que je cesse de penser… à vous !

Cécile Anne 

Textes en scène

Créé par le 05 juin 2008 | Dans : infos generales

Les textes écrits en atelier par une vingtaine de participants à Colmar depuis le mois de janvier sont en train de prendre vie sur scène. Patrice Verdeil, comédien à la Manufacture à Colmar, dirige ce travail. Son principe : ne rien toucher aux textes et trouver ceux qui conviennent le mieux à chaque personne, à chaque lecteur. De petits poèmes en dialogues improbables, de bouts d’histoires en phrases profondes, les textes nous entraînent vers le spectacle. « Demain, je verrai venir un autrement » est le titre du spectacle et du livret que nous allons en tirer. Il reste peu de temps pour travailler mais il y a de la magie dans ce qui se présente à l’horizon. Le public pourra venir voir cette mise en voix des textes le jeudi 19 juin à 19h au théâtre de la Manufacture, 6 route d’Ingersheim à Colmar (entrée libre sur réservation à l’atelier du Rhin au 03 89 24 31 78). Vraiment, ça vaudra la peine de venir écouter…

L'ermite du 11ème |
Mots@Mots / AtelierS d'é... |
flostarlette2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunadraven
| Littérature de jeunesse thé...
| Les chroniques de Wenceslas...